La Pointe des Cerces – 3097m

pc11.jpg

Le panorama

Balade effectuée en juillet 2003.

Je n’avais pas pris des tonnes de photos, ça manque sur certains passages… ça donnera une raison de plus de la refaire

La pointe des Cerces, s’effectue à partir de Plan Lachat généralement.

Il y a deux options principales :

  • l’option directe et rapide en passant par le lac des Cerces
  • l’option j’aime les détours paske c’est joli en passant par le seuil des Rochilles et un autre col que Valloirin se fera un plaisir de rappeler

Panorama de la balade (photo prise en Juillet 2002)

pc11.jpg

Nous avons choisi l’option courte qui s’avère déjà assez longue tout de même. En prenant la route des Rochilles, il est possible de s’économiser un peu de montée (et de descente) en garant la voiture aux Mottets.

A vous de voir (c’est à peu près bucolique le matin de très bonne heure, après ça le devient franchement moins, entre les groupes de touristes et les véhicules qui montent et qui descendent).

La montée jusqu’au lac des Cerces ne présente aucune difficulté majeure, une petite halte pour l’admirer n’est pas superflue.

pc1.jpg

Pour rallier la fameuse Pointe, il faut prendre vers la gauche, direction ce fameux col des Cerces à 2437m.

On s’est un peu gourré ensuite sur la route, on a tiré tout droit un peu trop tôt mais ça met en jambe.

La suite de la montée se passe en belvédère au dessus du lac des Cerces : certains à-pics nous semblent vachement séduisants en hiver en ski de rando…

Un début de pierrier se présente alors (je ne l’ai pas en photo) qui s’étend jusqu’au début du névé : hé oui l’avantage de cette balade, c’est que la neige est assurée, avec la montée exposée au nord.

Le névé est relativement long en dénivelé et pas mal pentu : suffisamment pour prendre peur par endroit à la descente…

pc2
pc3

Aucune difficulté technique d’escalade n’est à noté au crédit de cette rando, le sommet se rapproche et la pente s’adoucit : c’est pas une pointe c’est une esplanade !

Toujours est-il que la vue est magnifique :  j’aperçois des paysages nouveaux (c’est ça qui est génial en montagne) : la haute vallée de la Clarée, une nouvelle perspective sur le massif du Thabor.

pc4
pc5

Une bête à Corne est sur la crête au Nord mais si loin que la photo est inutile, on admire ce petit point qui virevolte avec tant de facilité sur les éboulis, à quelques centimètres d’un vide abyssal.

pc6
pc7
pc8


pc9
pc10

Pour la descente, quelques passages sont à franchir avec précautions vu la pente et la présence de névés.

Ah oui ! le retour peut éventuellement se faire par les Rochilles si on l’a pas fait à l’aller, logique.

Et puis, en fin de parcours si vous avez besoin de fraîcheur, il reste toujours l’option baignade dans le lac des Cerces ou un des 3 lacs ;) …

(Crédits photos: Valloirin/La belle gaufre)

Lien vers la discussion

Laisser un commentaire