Archives pour la catégorie Editos

Catégories indépendante pour gérer l’affichage des éditos

Cybervalloire a 7 ans

Le 4 mars 2004 naissait Cybervalloire.

A l’origine il s’agit simplement d’un forum, créé par des passionnés de Valloire, auxquels viennent rapidement s’associer quelques Valloirins, soucieux d’informer sur leur station/village.

Puis le forum sera complété d’un site, permettant de publier des articles, d’une galerie de photos pour partager des moments à Valloire, pour finalement, dans sa version 3.0, revêtir la forme que vous connaissez aujourd’hui.

L’objectif de Cybervalloire est simple : expliquer aux « touristes » (pour faire simple) comment fonctionne Valloire et comment est la vie à Valloire durant les périodes où ils n’y sont pas. Répondre notamment à des questions évidentes pour les visiteurs, mais qui ne trouvaient pas réponse, faute de canal de communication avec la station et ses responsables.

Rapidement, la SEM Valloire a compris l’intérêt de pouvoir communiquer avec ses « clients » et informe les fondateurs de CBV (Cybervalloire) des projets sur le domaine, ce qui nous a permis d’informer nos visiteurs sur les évolutions du domaines et expliquer les avantages, les contraintes et les raisons de la réalisation ou non de tel ou tel chantier.

Pour d’autres, Cybervalloire sera une source inépuisable d’inspiration (publication de vidéos, premières photos de Valloire enneigé avant l’ouverture, article sur les écoles de ski qui se mobilisent pour enneiger le domaine avant l’ouverture…)

Bref, que ce soit pour Valloire ou pour ses visiteurs, Cybervalloire a doucement trouvé sa place.

Très fortement développé par certains (articles, vidéos, photos, interventions dans le forum…), beaucoup lu par d’autres, critiqué, encensé, Cybervalloire n’a jamais laissé indifférent. Il suffit de regarder les statistiques de lecture pour s’en convaincre sans mal.

D’ailleurs, au sujet de statistiques, nous vous proposons (rapidement, je vous rassure) une petite synthèse des chiffres importants :

Sur l’année écoulée (mars 2010 à mars 2011), nous avons compté 116 000 visites, soit 51 000 visiteurs.

Depuis décembre 2006 et la mise en oeuvre du nouveau système de statistiques, voici comment les visites ont évolué :

Statistiques depuis décembre 2006

Statistiques Google depuis décembre 2006

Mais bon, les chiffres sont importants, mais comme Cybervalloire n’a pas le moindre but commercial, c’est assez anecdotique (nous refusons chaque jour une offre d’échange ou de promotion d’un site marchand). En tout cas, on constate (en dehors des 3 mois de stats nulles à cause de la mise à jour du site) CBV ne descend pas en-dessous des 3 000 visiteurs par mois.

Autre récompense de tout le travail accompli par les membres de Cybervalloire, depuis plusieurs années : les recherches Google.fr sur le mot « Valloire » font ressortir Cybervalloire sur la première page de résultats et depuis au moins 4 ans, entre la 2ème et la 4ème place (et ça, sans payer de mots clés à Google, uniquement par le travail de publication et de référencement manuel). Nous avons fait évoluer les outils de sorte que le référencement soit le plus efficace possible et ça fonctionne.

Dernière chose, CBV a su rester complètement indépendant et garde sa liberté de ton et de critique. Car aimer Valloire ne signifie pas encenser tout ce qui est fait, mais également critiquer et apporter notre vision d' »extérieurs » pour faire évoluer les choses.

Nous espérons pouvoir continuer encore longtemps à informer, divertir et faire connaitre Valloire avec nos moyens et comptons sur votre participation, car Cybervalloire a toujours été un site collaboratif où chacun peut partager ses informations.

 

Fred

Vive l’automne !

les Mottets en octobre

les Mottets en octobre

Ca y est, la descente vers l’hiver est largement entamée.  Après un été magnifique et souvent caniculaire en plaine, l’arrière saison promet de belles journées dans une montagne plus que jamais habitée par les chamois, les chercheurs de champignons (rares pour l’instant parait-il) et les derniers promeneurs amoureux des lumières ocres de ce que beaucoup considèrent comme la plus belle saison.

Les prévisions saisonnières sont pour l’instant confirmées avec une fin septembre particulièrement agréable jusqu’aux premiers jours d’octobre, en principe…

Plus que jamais nous vous conseillons de découvrir Valloire en cette saison injustement méconnue, pendant laquelle les journées sont encore douces et les nuits déjà fraîches, saison qui marque une pause salutaire pour tous entre un été bien rempli et un hiver qui démarre avec les vacances et une nouvelle ruée vers l’or blanc.

Y’aura-t-il de la neige à Noël ? Il est évidemment bien trop tôt pour le savoir. Mais dès que les conditions météo s’agiteront, autour de début novembre, notre équipe d’obsessionnels maniaco-compulsifs essayera de traquer le moindre flocon, comme chaque année depuis maintenant cinq ans.

En attendant, passez encore le Galibier, baigné d’une lumière oblique et jaune, regardez l’hiver apparaitre un instant sur les sommets, avec ses premières neiges encore hésitantes, prêtes à entamer une inexorable descente vers le village d’abord, puis plus bas, vers la vallée. Arrêtez-vous dans les prairies jaunies par le regel nocturne, admirez la pureté de l’air, dessinez des moutons  au-dessus de Plan Lachat, respirez dès la nuit tombée l’odeur du chêne qui craque dans les cheminées.

…Et, surtout : ne le dites à personne.


Ciao Karine !

Hommage à Karine Ruby

Karine, la plus titrée des snowboardeuses Française, venait de réaliser son rêve d'enfance: devenir Guide de haute Montagne.

Karine, la plus titrée des snowboardeuses Françaises, venait de réaliser son rêve d'enfance: devenir Guide de haute Montagne.

C’est avec tristesse que nous avons appris la disparition de Karine Ruby, la jeune Guide et Championne de Snowboard, vendredi dernier à Chamonix dans le massif du Mont Blanc, à l’âge de 31 ans.
Nous l’avions rencontrée il y a deux ans pour Chroniques d’en Haut, sur les pentes du Brévent, lors d’une émission intitulée «la Montagne au féminin» que vous pouvez revoir sur le site de France 3.

Elle évoque rapidement sa carrière de snowboardeuse, et surtout la formation qui l’a amenée à réaliser son rêve d’enfance : devenir guide de haute montagne.

Karine nous a laissé le souvenir de son sourire radieux, et de sa réelle gentillesse.