Aller au contenu


Photo
* * * * * 1 note(s)

Ouverture du Club Med pour fin 2021


  • Veuillez vous connecter pour répondre
66 réponses à ce sujet

#51 x-man

x-man

    Flêchette

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 177 messages

Posté 03 avril 2019 - 22:06

Instructif, merci.

#52 pat

pat

    Deuxième Etoile

  • Membres
  • PipPip
  • 92 messages
  • Gender:Male
  • Location:Isère / Valloire

Posté 04 avril 2019 - 08:52

En effet, article très instructif (à lire), avec des chiffres significatifs et des arguments écologiques et économiques à long termes qui confortent mon opinion sur le côté néfaste d'une telle structure touristique... à Valloire.

Extrait de l'article : "Choisissons la qualité plutôt que la quantité". A méditer...



#53 73450

73450

    Flêche

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 248 messages
  • Gender:Male

Posté 19 avril 2019 - 10:12

Suite des évènements (copié sur le site de la pétition) : 

 

 Quoi de nouveau sur les 4 dernières semaines ?  

 

La Municipalité et le Club Méditerranée indiquent maintenant que le parti architectural du dossier UTN est une ébauche et pourra être revu. Une réunion publique a été organisée le 17 avril en insistant sur ce point.

 

 Notre point de vue est que face au succès de la pétition, il est un peu facile de passer sur un projet à géométrie variable.  C’est quand même le plan de masse et le graphique architectural du dossier UTN qui sera présenté le 21 Mai au comité de Massif. Si c’est un autre projet qui est maintenant prévu, il faut retirer ce dossier UTN et démarrer une concertation avec les habitants.  C’est ce que nous avons écrit au maire dans une lettre du 31 Mars. Mais nous n’avons reçu aucune réponse !

 

 Le maire donne des interviews aux journaux indiquant que ce projet Club est nécessaire pour le développement de la station et le maintien des habitants permanents. Ceux-ci ne doivent pas habiter une « réserve d’indiens » !!!  De notre côté, nous constatons que les chiffres fournis dans le dossier UTN montrent une activité du domaine skiable en légère progression sur 2018.  D’autre part, compte tenu du fonctionnement en autarcie du Club, le montant de 7.5M€ apporté annuellement par le club est très largement surévalué. En résumé, alors que la station a construit depuis 2003 plus de 7000 nouveaux lits, les propos du maire nous paraissent tout à fait excessifs pour ne pas dire trompeurs.  Dans tous les cas, ils ne sont pas pertinents pour justifier un projet démesuré qui va ruiner le paysage et l’atmosphère du hameau des Verneys et de la station de Valloire sans parler des autres problèmes (eau,…etc)

 

 Les prochaines étapes :   Le maire a confirmé son approche lors de la réunion du SCOT  (Schéma de Cohérence Territorial)  du pays de Maurienne du Jeudi 11 avril alors que le dossier UTN du Club Med était critiqué. Il n’a fait aucune réponse à nos propositions de concertation. Il est donc clair qu’il a l’intention de laisser le projet tel quel pour passer en force.

 

Il faut donc anticiper l’approbation du dossier UTN par le comité de massif le 21 Mai. A ce jour, cette assemblée a toujours approuvé les dossiers qui lui ont été soumis. Même si nous le souhaitons pas, il faut se préparer à des actions en justice contre l’arrêté UTN du club Med et les différentes procédures d’urbanisme (SCOT, PLU,…) qui suivront.. C’est la seule solution qui permettra d’établir un rapport de force pour faire échec à ce projet puisque la pétition signée par 10500 personnes ne suffit pas. Qui dit recours en justice, dit frais d’avocats. Rappelons que le contentieux du PLU avait coûté 15 000 € au total. Nous sommes donc amenés à appeler à la générosité des personnes qui ont signé la pétition pour nous constituer un budget permettant des actions en justice.  Sur le site vnea.net de l’association, il est possible d’adhérer et de faire un don en ligne. L’adhésion et les dons bénéficient d’une réduction d’impôt de 66% dans la limite de 20% de votre revenu puisque notre association est agréée intérêt général.  Le soutien de tous est absolument nécessaire pour faire échec à ce projet. Nous comptons spécialement sur les habitants permanents, les résidents secondaires et les vacanciers qui aiment la station.  Si beaucoup de personnes versent une cotisation/un don entre 20€ et 100€ (déductibles à 66%) nous pourrons atteindre le budget nécessaire. Nous vous tiendrons au courant de nos progrès. 



#54 x-man

x-man

    Flêchette

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 177 messages

Posté 19 avril 2019 - 10:47

Aïe, ça va tourner au vinaigre cette histoire...

#55 Iyom

Iyom

    Troisième Etoile

  • Membres
  • PipPipPip
  • 109 messages

Posté 20 avril 2019 - 13:07

Comme d’hab...

#56 73450

73450

    Flêche

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 248 messages
  • Gender:Male

Posté 19 septembre 2019 - 22:30

Il y a une enquête publique en ce moment sur le Scot du Pays de Maurienne : http://www.mairie-va...t_maurienne.pdf

 

Vous pouvez consulter les 1240 pages du dossier et déposer une observation en allant sur ce site : https://www.democrat...scot-maurienne/

 

Il y a bien sûr quelques pages sur le Club Med, vous les trouverez en consultant le site de VNEA : http://vnea.net/actualites.html

Ainsi que quelques pages sur les UTN de domaines skiables. Mais on apprend rien de plus concernant l'extension de Valloire et la Croix du Sud.



#57 73450

73450

    Flêche

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 248 messages
  • Gender:Male

Posté 23 décembre 2019 - 17:03

Rapport et conclusions de l'enquête publiquehttps://vamaurienne....T-SPM-12-13.pdf

 

 

Observations du public : avis majoritairement défavorables au Club Med et à l'extension du DSA de Valloire, courte majorité d'avis favorables à la Croix du Sud.

On note que l'UTN du Club Med concentre à lui seul 2/3 des observations recueillies.

 

Commission d'enquête :

- Avis favorable au Club Med

- Avis favorable à l'extension du DSA de Valloire,

- Avis défavorable à la Croix du Sud.



#58 Iyom

Iyom

    Troisième Etoile

  • Membres
  • PipPipPip
  • 109 messages

Posté 24 décembre 2019 - 09:57

La suite?

#59 Iyom

Iyom

    Troisième Etoile

  • Membres
  • PipPipPip
  • 109 messages

Posté 24 décembre 2019 - 09:59

Dsl j’ai tapé trop vite...je voulais dire quelles sont les étapes d’après ? À ce sujet d’ailleurs bizarre d’être défavorable à La Croix du sud alors que le public y est favorable et que valmeinier aussi

#60 73450

73450

    Flêche

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 248 messages
  • Gender:Male

Posté 24 décembre 2019 - 11:59

En théorie, la suite à court terme c'est ça  :

 

A l'issue de l'enquête publique, le schéma de cohérence territoriale, éventuellement modifié pour tenir compte des avis qui ont été joints au dossier, des observations du public et du rapport du commissaire ou de la commission d'enquête, est approuvé par l'organe délibérant de l'établissement public prévu à l'article L. 143-16.
Le chapitre individualisé valant schéma de mise en valeur de la mer ne peut être modifié qu'avec l'accord de l'autorité administrative compétente de l'Etat.
Le schéma de cohérence territoriale approuvé est tenu à la disposition du public.
 
Le schéma de cohérence territoriale est publié et transmis à l'autorité administrative compétente de l'Etat dans les conditions définies aux articles L. 2131-1 et L. 2131-2 du code général des collectivités territoriales. Le schéma est exécutoire deux mois après sa transmission à l'autorité administrative compétente de l'Etat.
 
Toutefois, dans ce délai de deux mois, l'autorité administrative compétente de l'Etat notifie par lettre motivée à l'établissement public prévu à l'article L. 143-16 les modifications qu'il estime nécessaire d'apporter au schéma lorsque les dispositions de celui-ci :
1° Ne sont pas compatibles avec les directives territoriales d'aménagement maintenues en vigueur après la date du 13 juillet 2010 ou avec les prescriptions particulières prévues à l'article L. 122-24 et, en l'absence de celles-ci, avec les dispositions particulières aux zones de montagne et au littoral mentionnées à l'article L. 131-1 ;
2° Compromettent gravement les principes énoncés à l'article L. 101-2, sont contraires à un projet d'intérêt général, autorisent une consommation excessive de l'espace, notamment en ne prévoyant pas la densification des secteurs desservis par les transports ou les équipements collectifs, ou ne prennent pas suffisamment en compte les enjeux relatifs à la préservation ou à la remise en bon état des continuités écologiques.
Dans ce cas, le schéma ne devient exécutoire qu'après l'intervention, la publication et la transmission à l'autorité administrative compétente de l'Etat des modifications demandées.
 
L'établissement public prévu à l'article L. 143-16 transmet le schéma de cohérence territoriale exécutoire aux personnes publiques associées, ainsi qu'aux établissements publics de coopération intercommunale compétents en matière de plan local d'urbanisme et aux communes compris dans son périmètre.
 
Dans la pratique, il faudra ajouter le paramètre "associations". A partir du moment où le Scot révisé après enquête publique est approuvé et transféré aux services de l'Etat, il devient opposable juridiquement. 
Et on sait d'avance que la Frapna et compagnie ne vont pas être d'accord.
VAM et VNEA demandent la suppression des UTN S n°3, 4, 5, 7 et 8 et une modification sérieuse du n°2 (cf. https://vamaurienne....aurienne-V2.pdf
La commission d'enquête a un avis globalement contraire, ils n'auront pas gain de cause, donc il y aura des recours en justice.

Modifié par 73450, 24 décembre 2019 - 12:09.


#61 x-man

x-man

    Flêchette

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 177 messages

Posté 24 décembre 2019 - 13:10

Merci pour les infos et l'éclairage qui va avec. Ça s'annonce tendu !

#62 Iyom

Iyom

    Troisième Etoile

  • Membres
  • PipPipPip
  • 109 messages

Posté 24 décembre 2019 - 13:12

Merci beaucoup pour ton message. Donc en gros si je récapitule bien, accord pour le club med mais vu les recours à sortir pas sûr que ça ne voit le jour avant des années, et pour La Croix du sud c’est mort et enterré ?

#63 Iyom

Iyom

    Troisième Etoile

  • Membres
  • PipPipPip
  • 109 messages

Posté 24 décembre 2019 - 13:13

Pour La Croix du sud je viens de relire le dossier en fait c’est défavorable mais pas définitif ils émettent des doutes sur les terrassements et la viabilité économique. Mais ces doutes peuvent être levés par des études plus poussées si le projet est porté par une quelconque puissance économique ou publique

#64 x-man

x-man

    Flêchette

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 177 messages

Posté 24 décembre 2019 - 14:50

Vu le poids de la société des téléphériques d'Orelle et la volonté du maire de Modane, ça ne devrait pas en rester là...

#65 73450

73450

    Flêche

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 248 messages
  • Gender:Male

Posté 24 décembre 2019 - 15:38

Vu le poids de la société des téléphériques d'Orelle et la volonté du maire de Modane, ça ne devrait pas en rester là...

 

Déjà il faudra voir la version définitive du ScoT, car je crois que rien n'empêche de passer outre l'avis de la commission d'enquête. Le projet sera peut-être maintenu (mais donc contesté par la suite).

 

Merci beaucoup pour ton message. Donc en gros si je récapitule bien, accord pour le club med mais vu les recours à sortir pas sûr que ça ne voit le jour avant des années,

 

La validation du SCoT permet quasi-automatiquement, l'inscription des UTN dans les PLU locaux, et la délivrance des permis de construire. Les recours contre le SCoT vont donc forcément entraîner un retard.

 

La justice peut même purement et simplement annuler le SCoT, partiellement ou totalement. Après je ne sais pas si le Club Med pourra passer outre en cas d'annulation. Mais même s'il y arrive, il faut savoir que le PLU et le permis de construire peuvent aussi faire aussi l'objet de recours).  

 

Dans le texte que j'ai publié sur ce topic en avril, VNEA dit bien vouloir attaquer le SCot et le PLU.  Le projet du Club Med pourrait donc se prendre plusieurs recours successifs, pour chaque procédure (Scot, PLU, permis de construire). Sans compter qu'ils peuvent trouver des vices de formes ou de procédure, ou des erreurs dans le dossier du SCoT. Enfin bref, ils vont chercher à bloquer le plus possible dans l'espoir d'obtenir l'abandon définitif, comme à leur habitude j'ai envie de dire.

 

En fait pour tout dire je ne m'y connais pas trop dans tout ce que raconte, mais oui une ouverture pour fin 2021 paraît très compromise, le projet va sûrement être repoussé de une ou plusieurs années, s'il se fait un jour (la société privée du Club Med ne va peut-être pas vouloir s'emmerder des années à Valloire si ça se passe comme ça, il y a plein d'autres stations disponibles). 

 

Pour La Croix du sud je viens de relire le dossier en fait c’est défavorable mais pas définitif ils émettent des doutes sur les terrassements et la viabilité économique. 

 

...Ainsi que sur le problème de l'évacuation des skieurs de la vallée de Bissorte en cas d'accident ou d'immobilisation générale des remontées, c'est un point important.



#66 x-man

x-man

    Flêchette

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 177 messages

Posté 24 décembre 2019 - 16:41

Pas si simple que ça pour le Club. Si à Samoens il a eu tapis rouge, il me semble qu'à La Rosiere il y a une asso qui est contre le projet (trop tard ?) et des recours à Tignes.
Comme quoi même dans les "usines à ski" ça peut tiquer même si aux Arcs ou à Val Tho, c'est passé crème.

#67 Iyom

Iyom

    Troisième Etoile

  • Membres
  • PipPipPip
  • 109 messages

Posté 24 décembre 2019 - 17:28

Pour l’évacuation des skieurs c’est franchement abusé il y’a trois portes de sortie avec la possibilité de repartir par Valfréjus valmeinier ou orelle. Franchement je trouve cette remarque de la commission franchement bidon.