Archives du mot-clé tempête

Gueule de bois…

La station s’est réveillée ce matin après 24 heures de violente tempête en altitude. Des congères de plus de 4 mètres étaient présentes un peu partout sur le domaine skiable, il est tombé l’équivalent d’un mètre de neige soufflé par des vents dépassant les 130 km/h !

Une idée des conséquences de la tempête de neige: le départ de Colérieux ce matin. Merci à Pistenman pour la photo.

Résultat: un travail colossal de damage (ne serait-ce que pour dégager les gares de départ ou d’arrivée des remontées mécaniques) a dû être fait entraînant des retards d’ouverture sur le domaine. Mais par manque d’information, ou méconnaissance des conséquences de cette tempête sur le terrain, les skieurs ce matin grinçaient des dents dans les files d’attente des rares remontées ouvertes.

La Une Du Dauphiné Libéré

 

Vos réactions, et surtout les explications sur cette situation dans le forum « suivi de l’état du domaine« .

Retour sur une tempête mémorable

Quatrième gros épisode neigeux en un mois !

Depuis le début de cette semaine, les cumuls de neige fraîche récente atteignent à nouveau 100 à 120 cm sur le domaine. Mais hier soir, une violente tempête s’est déclenchée sur les Alpes du Nord et a touché Valloire de plein fouet, avec des pointes supérieures à 130 km au sommet. Avec  les précédentes couches présentes au sol auxquelles on peut ajouter entre 40 et 60 cm ces dernières 24 heures, l’hiver 2011/12 s’inscrit déjà dans le top 10 des plus enneigés depuis la seconde moitié du XX eme siècle…

A la différence de cette photo prise à Bonnenuit et datant du 31 décembre, la neige est tombée avec de violentes bourrasques de vent ces dernières 24 heures.

Vers minuit, un arbre déraciné a coupé la route de Valloire en aval de la statue de Paul Mougin dans le Télégraphe. La circulation a été rétablie grâce à l’intervention de l’équipement. Pas de dégâts à priori au village, mais de nombreuses coupures d’électricité parfois longues sur certains secteurs. Aujourd’hui le drapeau noir a été hissé au départ des remontées mécaniques (risque d’avalanche maximum) en raison des très fortes chutes de neige cumulées et de la violente tempête.

D’importantes congères se sont formées aussi bien sur les routes de la vallée haute (au dessus des Verneys) que sur le domaine skiable. Hier soir l’accès au hameau de Bonnenuit était impossible à cause des congères, et aujourd’hui la route est restée fermée à la circulation et aux piétons par mesure de sécurité. Les riverains pouvaient toutefois accéder au hameau.

Une idée des murs de neige et des congères créés par la tempête vers 1700m

Une panne d’électricité probablement dûe à la tempête a empêché certaines remontées d’ouvrir aujourd’hui sur la Sétaz. L’intervention est en cours à l’heure où cet article est publié. Le  domaine skiable est resté fermé en grande partie toute la journée, en effet, des congères dépassant parfois 5 ou 6 mètres ont été observées, la tempête a provoqué de très importants transports de neige sur les pistes et il faut recommencer un gros travail de damage. Au départ du télésiège du Lac de la Vieille, une congère impressionnante amassée par le vent a quasiment enseveli l’appareil !

Seul bémol: les crêtes sont à nouveau dégarnies au dessus de 2000m, notamment sur les secteurs habituels de Colérieux Montissot et Verneys.

La route de Bonnenuit temporairement interdite à la circulation par mesure de prévention. La dernière fois c'était en février 1999.

Espérons qu’avec le retour du temps calme ce week end, les skieurs venus à Valloire pour profiter de ces conditions exceptionnelles pourront bénéficier de la totalité du domaine skiable…

 

LA SEMAINE PROCHAINE: GRAND BEAU TEMPS ! En atetendant, peut-être, le retour de la neige autour du 15 ou 16 janvier.

Pluie, tempête, neige abondante pour cette fin de semaine.

Situation rare

Comme prévu depuis maintenant plusieurs jours, le risque de tempête pour vendredi devient de plus en plus probable. Si les vents les plus violents concerneront surtout un grand quart nord-ouest de la France, les Alpes ne seront pas pour autant épargnées par de fortes intempéries de jeudi soir jusqu’à la fin du week end, avec un pic d’intensité vendredi. 

Sur cette carte: la position prévue - à ce jour - de la dépression vendredi matin, avec sa langue d'air tropical (en jaune) entre deux zones d'air froid. Si cette tendance se confirme, une perturbation très active concernera les Alpes ce week end.

En effet, le courant jet (vent dominant à très haute altitude) passera sur la France en même temps que plusieurs perturbations d’origine océanique. Par effet barrage, les Alpes seront concernées par de fortes précipitations en cette fin de semaine, avec une limite pluie neige difficile à définir pour l’instant mais qui devrait beaucoup fluctuer entre 1700 puis 1200 m demain et jeudi, et jusqu’à 2000m temporairement vendredi matin.

Ensuite, une descente d’air froid abaissera cette limite jusqu’aux basses vallées vendredi soir et  samedi, puis peut-être jusqu’en plaine dimanche alors que les précipitations devenues intermittentes devraient commencer à faiblir.

Depuis le début de cette semaine et jusqu’au début de la semaine prochaine, les modèles prévoient des cumuls de neige très importants sur les massifs de Savoie, pouvant aller d’après GFS de 70 cm à 1M50 selon les massifs.

Dans ce genre de situation il est hasardeux de se lancer dans des prévisions de cumuls, mais à ce jour et en l’état actuel des modèles, on peut espérer sur le domaine, là où il ne pleuvra pas:

  • Pour cette nuit et la journée de jeudi,  10 ou 20 cm de neige.
  • Pour vendredi et la nuit suivante, de 35 à 55 cm,  dont la moitié environ après le passage du refroidissement.Neige très ventée avec une tempête en altitude.
  • Pour samedi et dimanche:  de 10 à 20 cm, à très basse altitude.

Pour le village, la fluctuation de la limite pluie neige interdit toute prévision à cette échéance, car le placement exact des centres d’action (coeur de la dépression) aura des conséquences directes sur les températures lors de l’épisode perturbé.

Ces cumuls –possibles– peuvent encore beaucoup évoluer à la hausse comme à la baisse d’ici le début de l’épisode.

Mais il ne fait plus grand doute que le temps restera très perturbé, avec d’importantes chutes de neige juste avant les vacances. Pour la suite, et pour le plus grand bonheur des skieurs : l’anticyclone devrait revenir progressivement, assurant – si cette tendance se confirme – de belles journées de ski, avec, toutefois, un risque d’avalanche qui restera particulièrement élevé.