[HP] La Combe des Granges (Combe du T40)

dsc00171tjd2.jpg

Le parcours

La « Combe des Granges » est aussi connue sous le nom de « Combe du T40″.

Il s’agit d’un itinéraire hors-piste dont le départ se situe juste en contrebas du départ du TK Crète : pas de marche à prévoir, pour les flemmards, c’est nickel.

 

Trois arrivées sont en gros possibles :

  1. Les lutins si enneigés, le plus facile, le plus intuitif
  2. Pré Rond : nécessite une petite marche
  3. Les lutins au virage de Mollartot… hummm, ça c’est de la théorie car ça a l’air bien foutu la forêt pour y arriver

Le départ depuis le TK Crête ressemble à ça :

dsc00150twm5
dsc00152tca4

Vidéo Combe Granges

Un autre départ est possible sur le départ de l’Armera, en prenant de suite après la bifurcation de la piste « Goulet » vers le monticule à gauche. Comme selon la neige c’est plus ou moins aisé, ce n’est pas cette option qui est décrite ci-contre, mais c’est noté, il faudra y aller faire un tour… une fois prochaine.

Pour en dire 2 mots tout de même, cela débouche sur le cirque proprement dit de la combe, avec de nombreuses possibilités plus ou moins pentues, plus ou moins engagées et plus ou moins potentiellement dangereuses.

Le rocher n’est jamais très loin dans ce cirque même par fort enneigement… attention donc aux requins !!!

Le très gros inconvénient du départ en dessous du TK, c’est qu’il y a un couloir, oh rien de très engagé, il joue plutôt dans le ludique mais attention, de grâce, aux conditions : le couloir est long (à vue de nez, entre 150 et 200m de D-) et sans trop d’échappatoire.

L’idéal au niveau sécurité même si cela ne l’est pas du point de vue plaisir, c’est de l’aborder avec une neige bien tassée.

Voici une vue d’ensemble de l’itinéraire.

dscf0010tcj6

Et maintenant place à l’action, en commençant par ce fameux couloir :

Le Valloirin en action :

dsc00179tvd0

Ladite pente :

img1764tjv6

Et avec des images qui bougent : couloir du HP du T40

Au débouché du couloir, la possibilité est offerte au randonneur d’admirer la combe, sauvage et paisible.

Comme ici :

dsc00157tbe4

On peut voir ici le fameux couloir :

dsc00159tlo1

L’option que je conseille ensuite, pour éviter de trop se frotter à la végétation assez dense un peu plus bas, est de rester bien à gauche de la « vallée » pour déboucher sur les Lutins.

L’été on s’en rend bien compte :

image1tpm5
dsc00221tdb3

En action ça donne ça : ride dans le HP du T40

Il y a moyen de s’amuser, de tracer sans être trop dérangé :

dsc00163ter6

Bucolique forever… évidemment :

dsc00224thb4

Pas mal de traces se rejoignent ici :

dsc00164tut9

Voici une vue plus précise de la densité importante qu’il y a vers la droite :

dsc00168tud0

Toujours à gauche, ça donne ceci :

img1772tsy7

Et toujours du bon gros plaisir :

img1773tyb9

Lorsqu’on se rapproche des Lutins, la végétation s’éclaircit, on sort du bois comme le loup :

dsc00171tjd2

Une petite vue vers le Sud :

dsc00222tzs1

Le secteur peut être assez bucolique voire branchu lorsqu’on s’aventure à gauche à droite :

Descente

Qui dit Lutins, dit s’inquiéter avant de s’engager de l’état de ladite piste… la marche correspondante doit bien faire le kilomètre environ.

Il y a néanmoins une autre possibilité, celle de rejoindre le Poingt Rogereuil puis Pré Rond. Elle implique une marche d’une dizaine de minutes pour reprendre un peu d’altitude.

Sur le bas, il y a même des kicks … freestyle BC quoi !

img1780tyd7

Bon ride et surtout prudence !


Crédits photos : Valloirin / LBG

Postez vos commentaires dans le forum